• 干煸肉丝 : Viande émincée sautée

    Quand j'ai choisi cette recette dans mon 地道川菜, je ne pensais pas découvrir de nouveauté renversante. J'avais envie d'un plat pimenté pas compliqué, j'ai lu en diagonale et en avant.

    Pimenté, ça l'était carrément plus que prévu.

    De prime abord, l'illustration est anodine, on y voit un joli plat de viande émincée, bien dorée mais sans sauce ; enfin, ça fait bien envie

    干煸肉丝 : Viande émincée sautée

    Dès le début, j'ai fait ma mauvaise tête en ne respectant pas les les ingrédients principaux demandés par la recette : ok pour la viande de porc émincée, mais nulle part dans mes placards je n'avais de pousses de bambou. Pour compenser, je mets une bonne quantité de gingembre frais et d'oignons émincés. Vous noterez que je n'ai pas dit "j'augmente la quantité de gingembre et d'oignon", puisque comme d'habitude, il n'y a pas la moindre notion de proportions.

    干煸肉丝 : Viande émincée sautée

    Et pour les piments, j'en choisis deux très beaux ; et deux autres, parce-que, comment choisir entre ces piments tous plus beaux les uns que les autres? C'est terrible, ce sont tous mes préférés, quand j'ouvre mon pot à piments et qu'ils sont tous là à me sourire et à me faire des grâces, je suis sans forces. Donc 4. Comme dit la recette, j'enlève la tige, je les coupe en tronçons et j'enlève plus ou moins les graines. Puis je les fais frire dans l'huile, c'est toujours un grand moment pour les sinus et un plaisir esthétique de les voir changer de couleur en cuisant.

    干煸肉丝 : Viande émincée sautée

    Et la recette le précise bien : quand ils ont atteint la couleur rouge dorée, les retirer de la poêle et les réserver. A leur place, mettre la viande émincée et la faire sauter ; sécher l'eau rendue.

    干煸肉丝 : Viande émincée sautée

    A cette étape, j'ai commencé à soupçonner que 4 piments, infusés dans l'huile qui sert à faire sauter le reste des ingrédients, c'est peut-être un peu trop. La vapeur qui s'est élevée de la poêle m'a coupé la respiration tellement elle était piquante... Je suis sortie de la cuisine pour inspirer un bon coup, puis j'ai terminé la cuisson en évitant de respirer au-dessus de la poêle. La suite consiste à ajouter du vin de cuisine, de la sauce de soja, du sel et les oignons (que je préfère cuire un peu). Enfin, en dernier, le gingembre émincé pour la fraîcheur (!) et les piments réservés au début.

    干煸肉丝 : Viande émincée sautée

    On mélange le tout encore une minute à feu vif, et c'est prêt.

    干煸肉丝 : Viande émincée sautée

    En accompagnement, j'avais prévu des pommes de terre vapeur et des carottes assaisonnées à l'aigre douce - vinaigre de riz, sel, sucre, huile de sésame. Et donc, j'ai goûté. Au début, j'ai trouvé ça fort, mais assez équilibré avec les oignons et le gingembre ; assez vite, j'ai augmenté la proportion de patate à chaque bouchée ; puis à un moment j'ai arrêté, j'ai soufflé et je me suis demandée si je pouvais finir ou pas. Trop pimenté. Vraiment, trop fort ; vexée que j'étais, et à double titre! Et d'une, de caler sur du piment, et de deux, d'avoir moi-même préparé un plat que je n'arrivais tout simplement pas à manger.

    Je pense que j'ai commis deux erreurs majeures : trop de piment au départ, et aussi, laisser trop de graines.

    A part ça, j'ai bien aimé cette préparation, toute simple, puisque le livre la classe dans la catégorie 家常, "vie quotidienne de la famille". Et après avoir repris mon souffle, j'ai terminé toute mon assiette, mais en faisant bien attention à croquer des carottes entre chaque bouchée de 干煸肉丝.

    « Deux fois plus de piment : c'est aussi à emporter太平洋 Pacifique, un bon 烤鸭 canard pékinois à Belleville »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Première fille
    Mardi 3 Septembre 2013 à 19:41

    Je te retrouve avec plaisir et je suis écroulée de rire! Mais comment tu as fait pour tout manger?!!! Tu n'as pas eu de problèmes gastriques après?

    2
    Mercredi 4 Septembre 2013 à 22:32

    Je te rassure, aucun problème digestif, ça a seulement été un peu dur sur le coup, mais j'avais assez faim. Et je ne jette pas de nourriture sans une raison sérieuse ; disons, plus sérieuse que ça, comme par exemple quand la nourriture est en train de s'enfuir toute seule.

    Et moi aussi ça me fait plaisir de retrouver tes commentaires en reprenant le clavier!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :