• Trop d'affluence chez Higuma? Bonne occasion d'essayer Taisho Ken 大勝軒!

    Pensant manger classiquement chez Higuma rue Sainte Anne, je suis sortie sans mon appareil photo. Et puis Dan s'est trompée de métro et elle est arrivée plus tard que prévu. Et puis c'était dimanche soir et même rue Sainte Anne, beaucoup de restaurants sont fermés. Et puis, ça me revient, Dan ne mange pas de porc.

    La chance! Toutes les conditions étaient réunies pour essayer un nouvel endroit!

    Au coin de la rue Sainte Anne et de la rue des Petits champs, c'est tout petit et de l'extérieur, on ne voit que des places "comptoirs", disposées face à une minuscule cuisine ou face aux vitrines. En y regardant de plus près, on perçoit une circulation vers le fond de l'échoppe : des serveuses chargées de bols fumants croisent des clients portant sur le visage cette expression placide consécutive à l'ingestion d'une belle portion de Lamen.

    Il y a donc bien une arrière salle : minuscule, sans fenêtre, éclairée au néon, meublée en formica et badigeonnée d'un blanc défraîchi. Qui est venu pour le décor? Pas nous!

    La carte propose toutes les variétés de nouilles dans un bouillon, avec chaque fois des options bien sympathiques : Grand/Petit, Soja/Miso, Avec/Sans viande. Et comme la nature est bien faite, les gyozas sont ... au poulet au lieu de porc!

    C'était l'adresse idéale pour Dan, qui a pu goûter ses premiers gyozas et son premier bol de lamen (non, elle n'a pas 2 ans et demi, non elle ne vient pas d'une autre planète, non elle n'a pas été séquestrée 20 ans par sa famille. Et oui, elle habite une petite ville, c'est pas de sa faute). Et elle a adoré, ce qui est normal, car moi qui en ai mangé pas mal, je peux vous garantir qu'ils les cuisinent bien leurs gyozas et lamen. Pour tout vous dire, je n'ai pas regretté Higuma une seule seconde, c'est quelque chose!

    Pas de photo des plats, seulement la carte

    Trop d'affluence chez Higuma? Bonne occasion d'essayer Taisho Ken!

    La petite spirale dentelée : c'est le logo du restaurant et on la retrouve dans chaque bol, faite en pâte de riz bicolore. Sympa!

    « Ready made 6 : Mapo Tofu 麻婆豆腐Un déjeuner chez Valérie, un discret parfum de Mandchourie »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :