• Servir le peuple : Soupe d'oeufs

    Dans les casernes chinoises, l'ordinaire peut ressembler à un festin.

    "Servir le peuple" en VO 为人民服务, n'est pas seulement un slogan de l'époque maoïste qu'on retrouve encore en 2011 au fronton des postes de police de Xi'An. C'est aussi un délectable roman satirique de Yan Lianke ; sa traduction aux éditions Philippe Picquier le rend accessible aux francophones, alors qu'il est toujours interdit en Chine continentale.

    Les deux héros, Liu Lian la femme du colonel et Wu Dawang l'ordonnance du colonel, entretiennent une liaison adultère, aussi érotique que gastronomique.  Et le premier plat qui brise la glace, c'est la soupe d'oeufs du petit déjeuner, dont la recette est donnée directement dans le texte du roman :

     

    « Il fit chauffer de l'eau, cassa deux œufs dans un bol, mélangea les blancs et les jaunes, ajouta deux cuillerées de sucre en poudre, versa un filet d'eau bouillante sur le mélange qu'il remua avec des baguettes. En un instant, il obtint un bol de soupe d'un beau jaune d'or. »

     

    « Deux fois plus de piment : le resto qui annonce la douleurC'est jeudi, c'est raviolis ! »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :