• Qu'est-ce que j'ai dans mon frigo pour faire des nouilles sautées ?

    Seule à la maison pour déjeuner ? C'est l'occasion tant attendue de donner libre cours à ma créativité. Avec une base imposée : un reste de nouilles asiatiques déjà cuites. Et une certitude : elles ne seronnt pas bonnes juste réchauffées dans du bouillon. Si on ajoute le choix des ingrédients et des condiments disponibles dans mes placards : ça va sentir bon dans pas longtemps!

    Pour faire rapide et efficace, je m'appuie sur des valeurs sûres et jette dans l'huile chaude un piment sec, de l'ail et du gingembre frais.

    Qu'est-ce que j'ai dans mon frigo pour faire des nouilles sautées ?

    Dès que le tout chauffe bien, que le gingembre et l'ail commencent même à dorer et à dégager un parfum puissant, j'y ajoute un poireau coupé en tronçons et effeuillé.

    Qu'est-ce que j'ai dans mon frigo pour faire des nouilles sautées ?

    Le temps de faire sauter un peu les poireaux, qu'ils commencent à s'attendrir, je joins des champignons noirs. Car les légumes sont mes amis pour la vie.

    Qu'est-ce que j'ai dans mon frigo pour faire des nouilles sautées ?

    Pour enrichir le tout de quelques protéines animales, un oeuf battu avec de la sauce soja se prépare à s'éparpiller dans la poêle chaude.

    Qu'est-ce que j'ai dans mon frigo pour faire des nouilles sautées ?

    Hou mais j'ai faim là, j'ai faim, je termine rapidement! Toute la garniture est à point, bien chauffée, j'y mélange mes nouilles le temps de les amener à la bonne température. Revue de mes condiments préférés : les haricots noirs salés sortent du rang, vite une cuillérée dans la poêle, deux tours de spatule pour les répartir. Haaaa, ça sent boooon, hop dans l'assiette, trois gouttes d'huile de sésame sortie du placard au dernier moment. 就好了!

    Qu'est-ce que j'ai dans mon frigo pour faire des nouilles sautées ?

    Huuuum, des restes comme ça, moi j'en redemande. Promis, je ne me fâcherai plus jamais après les enfants qui préparent plein plein de nouilles en jurant de tout finir... et ensuite font la tête pour en reprendre. Comme c'est mignon les enfants, finalement!

    « Un déjeuner chez Valérie, un discret parfum de MandchourieUrumqi Dongkowruk : une raison suffisante d'apprendre le Ouïghour »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :