• La réunion des anciens : on a fait des raviolis !

    Quels anciens? Ceux qui ont commencé à étudier le chinois à l'Inalco en Diplôme d'initiation en septembre 2009. Oui, parce que ceux-là ont eu le privilège de recevoir l'enseignement d'une professeure détachée pour 2 ans de l'université de Chongqing. Sa mission : nous apprendre la langue chinoise orale et écrite ; sa méthode : nous faire bosser 48h sur 24, comme font tous les étudiants chinois de Chine en se soumettant entièrement au professeur ; sa surprise : les Français ont une vie en dehors du travail ou des études et ils négocient constamment avec l'autorité.

    Passé le premier traumatisme réciproque, nous avons découvert que Français et Chinois ont aussi un gros point commun : l'amour des bonnes choses à manger. Et cet été, notre professeur était de retour à Paris pour quelques jours.

    Mois d'août ou pas, il y avait pas mal de volontaires à la maison pour venir cuisiner et manger ensemble.

    Incontournable dans ce cas, faire des raviolis maison de A à Z. D'abord une pâte constituée seulement de farine de blé et d'eau est débitée en noix

    La réunion des anciens : on a  fait des raviolis

    Puis chaque noix étalée en disque passe au point de garnissage, où chacun tente sa chance au pliage.

    La réunion des anciens : on a  fait des raviolis

    Les enfants ont droit à des cours spéciaux "mes premiers jiaozi" : leurs mains vont plus vite que le déclencheur de l'appareil photo!

    La réunion des anciens : on a  fait des raviolis

    Tandis que certains "longs nez" font preuve d'une aisance naturelle étonnante

    La réunion des anciens : on a  fait des raviolis

    Il y en avait combien à la fin? Impossible à dire, on a fait à la chinoise, sans peser ni compter ni mesurer. Par contre, on a été plusieurs à goûter la farce, rectifier l'assaisonnement, palper la pâte, la retravailler ou suggérer de la laisser reposer.... Et au bout d'un moment, grosse file d'attente pour la cuisson!

    La réunion des anciens : on a  fait des raviolis

    En même temps, j'ai appris à préparer les aubergines d'une manière fort intéressante ; je poursuis la mise au point et je vous en reparle. En attendant, juste une photo en guise d'avant première.

    La réunion des anciens : on a  fait des raviolis

    Pas de photo des raviolis cuits, évidemment! Si je n'avais pas lâché mon appareil photo, je n'aurais rien eu à manger. Quoique à la réflexion, personne n'est mort de faim ; il y avait aussi un poulet braisé, des fèves poilues à l'anis, de la pastèque, des cacahuètes sautées, d'autres snacks improbables et même deux dessert incroyables préparés par Mélo : du tapioca au lait de coco sur pâte de haricot rouge et de la soupe de brisure de riz aux champignons blancs, jujubes... Haaaa, bien joué!

    La réunion des anciens : on a  fait des raviolis

    En plus de manger, on a bu toutes les boissons de l'Est et l'Ouest, fait des parties de Carom, des concours de chapeaux, un défilé de sweat shirts universitaires et même posé nos baguettes sur des repose-baguettes en origami tous différents. Autant vous dire que je regrette pas mon inscription à l'Inalco!

    « Pâtes vivantes 活着面 - Ou comment calmer les italiens pour de bon ;-)NanChang, décor moqueur pour cuisine sérieuse »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :