• Journée Taiwan à l'Inalco et Bubble Tea à gogo - 珍珠奶茶

    Vendredi 22 novembre, l'Inalco a reçu le Président du Bureau de Représentation de Taipei à Paris BRTP . Il y a eu un tas de conférences et de tables rondes hyper sérieuses. Et personnellement, je me suis intéressée à la boisson nationale taiwanaise : le bubble tea.

    Le Bubble Tea, c'est très à la mode en ce moment, les salons de Bubble Tea ouvrent aussi vite que les magasins de e-cigarettes . Alors bien sûr, bloquée que je suis en style "Schtroumpf grognon", je n'en avais jamais goûté.

    Pour tous ceux qui se demandent ce que c'est, sans jamais avoir osé poser la question, je commence par une description rapide : il s'agit de thé au lait sucré, dans lequel nagent des billes de tapioca. Ne partez pas en courant, personne n'est obligé d'en boire!

    Journée Taiwan à l'Inalco et Bubble Tea à gogo - 珍珠奶茶

    On a installé un stand complet dans le hall, avec de droite à gauche : une grosse bonbonne de billes de tapioca noires nageant dans le sirop , une bouteille de thé noir au lait, une bouteille de thé vert au lait, des gobelets et, très caractéristques, des pailles de grand diamètre aux couleurs flashy. Pourquoi tout cela est-il disposé sur plusieurs couches de journaux et accompagné d'un gros paquet de serviettes en papier? Hum, je vous dirai plus tard...

    Le Bubble Tea se prépare à la commande, on suit bien les étapes. D'abord, on garnit le fond du gobelet de billes de tapioca

    Journée Taiwan à l'Inalco et Bubble Tea à gogo - 珍珠奶茶

    On a pris soin de se munir d'une jolie écumoire pour extraire les billes de leur sirop. Jusque là, facile.

    Après, il faut remplir le gobelet de thé et déjà, c'est bien d'être à deux :

    Journée Taiwan à l'Inalco et Bubble Tea à gogo - 珍珠奶茶

    On note à l'arrière plan le couvercle du gobelet, prêt à poser. Le gobelet rempli, on ferme le couvercle, on insère une grosse paille et c'est prêt :

    Journée Taiwan à l'Inalco et Bubble Tea à gogo - 珍珠奶茶

    "Bien, ça a l'air simple, mais tu ne nous as pas parlé des journaux et des serviettes??" Oui, j'y viens. Regardez à nouveau la photo ci-dessus : une file d'attente de dégustateurs impatients piaffe derrière celui qui est servi. Ma photo est bougée, mes camarades me houspillent "Vazy, aide nous au lieu de jouer à Tintin Reporter! Ferme les gobelets et mets les pailles". La requête est légitime, je m'exécute volontiers, attrape un gobelet plein, pose un couvercle et appuie dessus pour le fermer. Schhpaaaclhh, le fragile plastique explose et répand son contenu sur la table, le sol et mon pantalon.

    Consternation, regards de commisération à mon endroit, journaux, serviettes en papier. On repart avec moins de précipitation et davantage d'efficacité.

    Un peu plus tard, mes camarades ayant chacun à son tour utilisé une mauvaise technique pour fermer un gobelet et ruiné leurs vêtements, ils sont redevenus indulgents à mon égard , me font asseoir et me préparent mon premier Bubble Tea. Etrangement, les billes de tapioca doivent s'avaler tout rond à l'aide de la paille ; c'est trop frustrant, j'en piège quelques unes pour les mâchonner. C'est un peu comme un oursons Haribo nature, avec juste le léger parfum du thé dans lequel elles baignent. Et le thé, c'est du thé noir au lait, trop sucré à mon goût.

    En résumé, je ne suis pas convaincue par cette première expérience. Les salons de Bubble Tea proposent en plus d'ajouter des poudres aromatisées à la boisson : voilà qui aura encore moins ma faveur.

    Par contre, ça m'a bien donné envie d'essayer de faire des desserts avec des perles de tapioca. Allez, je mets mon pantalon dans la machine à laver et je fais une recherche de recettes.

    « Ready Made 5 : le dessert aux amandes 杏仁糊Restaurant 4 amis, en VO : 那家小馆  »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :